Les fintechs africaines qui se démarquent sur le continent

1
1175

Dans le classement Fintech 100 publié par KPMG en octobre 2018, figure seulement 2 fintechs africaines. Pourtant, de nombreuses startup Africaines innovent pour l’inclusion financière de la population africaine. Cela peut se justifier au regard des critères de ce classement à savoir le montant de capital levé sur l’année et le degré d’innovation de leurs produits ou services. Dans cet article nous nous sommes intéressés à 10 pépites africaines qui ont marqué l’année 2018. Elles se démarquent également par leur caractère novateur et les perspectives d’évolutions.

Les plus matures : Cellulant, ThisIsMe

Il s’agit des deux fintechs citées dans le classement Fintech100. La première Cellulant est une start-up nigériane créée en 2001. C’est l’une des pionnières du secteur. Depuis sa création, elle n’a cessé de diversifier son offre de solutions de paiements et d’eWallet (Mula, Tingg, Agrikore). Partenaire de plusieurs banques africaines, elle compte près de 13 millions de clients répartis dans 12 pays d’Afrique. Quant à ThisIsMe Start-up sud-africaine, elle propose des solutions de lutte contre la fraude et vérification de KYC. On peut également la classer dans la catégorie des « Regtech ». Elle a noué des partenariats avec des acteurs majeurs comme ABSA, Standard Bank et Sanlam.

Potentiels de croissance en hausse : Yoco, Jumo, Piggybank.ng

Les trois fintechs ont réussi des levés de fonds significatives au cours de l’année 2018. En Afrique du Sud, Yoco et Jumo bénéficient d’un environnement économique et technologique favorable. 10 millions de prêts ont été accordés à des clients répartis dans 7 pays couverts par la start-up. Yoco a lancé une plateforme de financement pour les PMEs. Ce service s’ajoute à la fourniture des solutions aux paiements aux PMEs. Au Nigéria, Piggybank.ng qui compte 53 000 utilisateurs. En plus d’un service d’épargne en ligne, elle s’est associée avec un fournisseur de soins de santé Avon Healthcare Ltd pour lancer une couverture d’assurance maladie dédiée aux personnes à faibles revenus.

En recherche de leviers de croissance : Afrimarket, WecashUp

Ces deux start-ups ont été créée en France par des jeunes entrepreneurs Africains. Afrimarket a lancé un service de cash to goods. Créer en 2013, elle est présente dans 5 pays africains. Elle s’est associée avec la filiale Sénégalaise du groupe français Auchan. Son objectif est de se repositionner comme l’Amazon d’Afrique soit le leader du e-commerce en Afrique. WecashUp, a reçu récemment le prix de meilleur Startup Africain au cours du salon Vivatech 2018. Depuis son lancement en 2015, elle continue de promouvoir sa solution de paiement universelle auprès de sites de e-commerces.

Les nouveaux entrants à fort potentiel : Guangxi Invest, Matontine, Nala

Lauréat du Ecobank Fintech Challenge 2018, Nala Money est une Start-up fondée par le Tanzanien Benjamin Fernandes. Son application de Mobile Money présente l’avantage de fonctionner offline. Faire du crowdfunding en Afrique, c’est le pari que s’est lancé la fintech Guangxi Invest. En seulement 2ans, elle a réussi à lever 141 millions FCFA pour financer 16 projets. Quant à Matontine, digitaliser les tontines au Sénégal est une aventure dans laquelle s’est lancé Bernie Akporiaye. L’entrepreneur a signé récemment un partenariat avec COFINA. Cette alliance des deux entreprises a pour but de permettre à des femmes d’accéder à des produits d’épargne et de micro-assurance. Il prévoit étendre son entreprise à d’autres pays africains (Côte d’ivoire, Mali, Cameroun) d’ici 2020.

Graphique :  Classement des fintechs selon le degré de maturité et la croissance de la startup

classements fintech africaines

Les services de paiements et de financements mobiles sont les principales solutions que proposent les fintechs africaines. On constate que l’environnement économique et technologique dans lequel évolue la Startup à un impact non négligeable sur son évolution. L’inclusion financière reste un réel défi pour le continent africain. De ce fait, il est clair qu’on verra apparaître de nouveaux entrepreneurs passionnés et innovants.

About Post Author

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici