OKO, la fintech qui propose une assurance aux agriculteurs africains

2
1354

Deuxième lauréate du Fintech Awards Luxembourg 2019, OKO est une start-up spécialisée dans l’assurance agricole en Afrique. Les agriculteurs africains vivent en zone rurale. De ce fait, ils ont difficilement accès aux services financiers. Les variations météorologiques, les dommages causés aux plantations par les produits chimiques et la dégradation du matériel agricole peuvent entraîner des pertes de revenus pour les agriculteurs. Dépourvus d’assurance agricole, cette perte de revenus peuvent conduire à un arrêt partiel ou total de leur activité. La fintech créé par Simon Schwall souhaite répondre à cette problématique en proposant une micro-assurance agricole accessible depuis le téléphone mobile.

Au cours de cette année 2019, un projet pilote a été lancée au Mali en partenariat avec Orange , MTN et Allianz. En quelques étapes, depuis son téléphone mobile l’agriculteur peut souscrire à une assurance agricole. L’agriculteur contacte la startup, puis doit transmettre les informations relatives à son exploitation agricole ( géolocalisation, taille et culture). OKO calcule les risques d’intempéries ( sécheresse, excès de pluie) au niveau communal, puis envoie un devis à l’agriculteur. Ce dernier peut accepter le devis et régler les frais d’assurance par transfert d’argent électronique ( Orange Money , MTN Mobile Money). Lorsqu’un agriculteur est victime d’un intempérie, la fintech le rembourse automatiquement du préjudice subi.

Lors de la phase pilote, la startup a pu séduire 450 clients au Mali. En septembre 2019, elle prévoit un lancement de son offre de service à plus grande échelle. Le fondateur de la fintech OKO espère 20 000 clients d’ici la fin de l’année 2019. D’ici 3 ans l’entreprise espère être présente dans 4 ou 5 pays africains dont la Côte d’Ivoire.
Pour plus d’informations , visiter le site internet de la fintech OKO.

About Post Author

2 Commentaires

  1. Bonsoir. Je suis un agent d’élevage du Burkina Faso et souhaite que vous venez dans mon pays pour tenter cette belle expérience qui pourrait apporter un développement aux activités agropastorales des acteurs évoluant dans ce domaine car le Burkina Faso, voisin du Mali où vous intervenez déjà est un pays d’Agriculture dominée par des petits agriculteurs. Je suis disposé a vous accompagner pour toutes fins utiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici