Portrait : 4 grands patrons de la finance au Cameroun

0
2822

Le Cameroun a sans aucun doute le secteur financier le plus prolifique d’Afrique Centrale. Il a vu naître plusieurs grands acteurs de ce secteur en Afrique. En effet, les compagnies d’assurance et les banques d’origine Camerounaise réussissent le pari de s’internationaliser. Elles doivent cette réussite à de véritable capitaines d’industrie.

Richard Lowe, le fondateur du groupe Activa

En 1998, l’homme d’affaires camerounais fonde la compagnie d’assurance Activa. Auparavant, Richard Lowe a travaillé pendant 17 ans au sein du groupe AGF Afrique. De nos jours, le groupe Activa est présent dans 8 pays africains (Cameroun, Ghana, Liberia, Guinée, Sierra Leone, France, Côte d’ivoire et République démocratique du Congo). Le groupe a également créé le réseau Globus qui fédère des compagnies d’assurance présentes dans 48 pays à travers le monde. Le chiffres d’affaires du groupe Activa a progressé d’environ 10% en 2018. Richard Lowe est donc à la tête d’un groupe d’assurance panafricain qui réalise près de 1 milliard de CA annuel.

Albert Nkemla, le créateur du Crédit Communautaire d’Afrique (CCA Bank)

Parti de rien, le président du conseil d’administration a réussi l’exploit inédit de transformer une microfinance et établissement bancaire. Ancien employé du banque Camerounaise, Albert Nkemla est au chômage quand il décide de créer une coopérative de Crédit en 1997 à Bafoussam. En 2017, CCA Bank devient un banque avec un capital de 15 milliards de FCFA. Cet homme d’affaire très discret dirige pourtant une banque qui compte plus 400 000 clients.

Albert Kouinche, l’homme derrière l’entreprise de transfert d’argent Express Union

Cadre au Crédit Foncier du Cameroun jusqu’en 1997, il quitte son emploi pour lancer la société de transfert d’argent Express Union. Son entreprise a révolutionné le marché des transferts en battant des records de proximité clientèle et de rapidité de service au Cameroun. Dans les années 2000, Albert Nkemla devient un homme influent dans l’économie Camerounaise car son entreprise est leader du marché des transferts d’argent. Cependant, les opérateurs de télécommunications (MTN, Orange) sont entrain de sérieusement rogner les parts de marchés de son entreprise. Mais ce fils de commerçant et actuel député du département du Koung Khi dans la région de l’ouest ne semble pas avoir dit son dernier mot. Son entreprise effectue une vaste transformation (monétique, WhatsApp Banking) pour s’adapter aux nouveaux  besoins de consommateurs.

Paul Fokam, le patron du grand groupe financier Afriland

Le banquier camerounais n’est plus à présenter. L’hommes d’affaires est présent dans tous les domaines de la finance. Il est le président du conseil d’administration du groupe Afriland First Bank présent dans 13 pays. De plus, il a le mérite d’avoir crée le second plus grand réseau de microfinance au Cameroun à savoir Mutuelle Communautaire de Croissance (MC²). Grâce à la Sapa, il détient 52,2 % de la Société Africaine d’Assurances et de Réassurances (SAAR). En 2018, il est classé par le magazine Forbes comme la deuxième plus grande fortune d’Afrique subsaharienne francophone.

Ces hommes d’affaires Camerounais ont le mérite d’avoir pu bâtir de grandes institutions financières. Ils ont eu du succès dans un environnement de marché pas très favorable. En  effet, plusieurs banques et microfinances ont succombé à des faillites dues notamment à une mauvaise gestion ou à la corruption.

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici