PalmPay souhaite conquérir le marché du paiement mobile en Afrique

La fintech PalmPay a récemment annoncé le démarrage de ses activités au Nigéria et au Ghana. Lors d’une phase d’expérimentation au Nigéria, l’entreprise a enregistré des chiffres encourageants : 100 000 utilisateurs et 1 millions de transactions traités. PalmPay est une solution de paiement détenu par l’entreprise chinoise Transsnet Group.

En Afrique tout comme au Nigéria, le paiement mobile connait une croissance significative. On estime que 36 millions de Nigérians n’ont pas accès aux services financiers. PalmPay espère faciliter l’inclusion financière avec son application mobile. Une fois l’application téléchargée, l’utilisateur peut ouvrir un porte-monnaie électronique. Plusieurs fonctionnalités sont proposées transfert d’argent P2P, paiement de facture et achat de crédit.

Grâce à une levée de fonds de 40 millions $, PalmPay voit les choses en grand pour son déploiement en Afrique. En 2020, la fintech espère que son application sera présente sur 20 millions de téléphone mobiles en Afrique. Pour atteindre ses ambitions, PalmPay peut compter sur des partenaires de choix tel que Transsion Holdings, Media Tek Inc et NetEase. Par ailleurs, Transsion Holding est un fabricant chinois de téléphone mobile. Il possède plusieurs marques très utilisés sur le continent TECNO, Itel et Infinix. Toutefois, dans sa conquête du marché Nigérian, la startup devra faire face à des conccurents bien établis comme Interswitch et Opay.

Pour en savoir plus sur Palmpay.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *