La fintech BIZAO : futur leader des paiements mobiles en Afrique ?

0
1377

Crée en 2017 par Aurélien Duval-Delort, la fintech française est en passe de devenir un acteur incontournable des paiements mobiles en Afrique. En 2019, BIZAO a réalisé une levée de fonds pour accélérer son expansion en Afrique. En effet, la fintech gère environ 100 millions de transactions par mois.

Après une carrière au sein du groupe Orange, Aurélien Duval-Delort décide de lancer un agrégateur de paiement mobile. Il s’agit d’une plateforme digitale qui connecte les opérateurs de mobile et les commerçants.

Durant les deux ans de la phase d’incubation de BIZAO au sein d’Orange, la fintech a pu déployé sa solution dans 5 pays d’africains. L’utilisation du Mobile Money en forte en progression en Afrique subsaharienne. Le nombre de comptes actifs Mobile Money s’élève à environ 400 millions. Le continent compte près de 200 opérateurs de Mobile Money. Cette multitude d’acteurs représente un frein pour l’interopérabilité des transactions.

Basée à Paris BIZAO dispose de 2 bureaux de représentation en Afrique. La fintech ambitionne de développer un hub de finance IT dans la ville Dakar. De plus, elle souhaite gérer 500 millions de transactions mensuels d’ici 2020. Sur le continent, la fintech doit faire face à d’autres agrégateurs paiements tel que : WecashUp et MonetBil.

Plus d’informations sur le fintech BIZAO sur son site internet.

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici