ACRE Africa, un acteur majeur de l’assurance agricole en Afrique

0
1158

Depuis le début de l’année 2020, l’Afrique de l’Est fait face à une invasion de criquets pèlerins. Plusieurs plantations sont ravagées en Ethiopie, Somalie, Kenya et Ouganda. Ce phénomène quasi-incontrôlable pourrait avoir un impact sur l’économie des pays de la corne de l’Afrique. Les changements climatiques, l’érosion des sols ou encore les attaques de criquets sont les risques auxquels font face les agriculteurs africains. Malheureusement, l’assurance agricole tarde à se développer sur le continent.

Les assureurs traditionnels sont réticents à se positionner sur ce marché. En 2019, deux assureurs camerounais, AXA et Activa se sont lancés récemment dans un projet d’assurance agricole indicielle en partenariat avec la Banque Mondiale. Cependant, les projets d’assurance agricole se multiplient via des institutions de microassurance et des startups. C’est le cas notamment de l’initiative africaine ACRE Insurance lancée en 2009. Elle accompagne les compagnies d’assurance dans la proposition de solutions d’assurance aux agriculteurs africains.

En 2018, près de 2 millions d’agriculteurs du Kenya, de Tanzanie, et du Rwanda bénéficiaient d’une offre d’ACRE Africa. Pour commercialiser ces produits, elle s’appuie sur des assureurs tel que UAP Insurance Kenya, CIC Insurance Group Limited…. Au fil des années, ACRE Insurance a développé plusieurs outils d’analyse et prévisions des risques dans le domaine de l’assurance agricole.Il s’agit notamment d’indices sur les changements climatiques, sur les attaques de plantation par les criquets et la mortalité du bétail.

Par ailleurs, la nouvelle offre d’assurance BIMA PIMA conçue par ACRE Africa est une véritable innovation dans le secteur. Cet assurance agricole mobile est le fruit d’un partenariat avec Safaricom et UAP au Kenya.

Plus d’infos sur ACRE Africa.

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici