Pandémie Cameroun, synthèse des recommandations et mesures de la BEAC

0
777

Dans un contexte marqué par la pandémie du coronavirus au Cameroun, le secteur financier est touché de plein fouet. Dans un communiqué publié le 20 mars, l’Association professionnelle des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam) lançait un appel à l’aide de la BEAC. Le 27 mars 2020, le Comité de politique monétaire (CPM) de la BEAC s’est donc réunit afin de prendre des résolutions pour éviter la crise dans la zone CEMAC.

En effet, le CPM a décidé de mettre en place des mesures d’assouplissement monétaires à savoir :

  • Révision à la baisse du taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO) de 25 points de base, soit de 3,5% à 3,25%
  • Révision à la baisse de 100 points de base du taux de la facilité de prêt marginal, soit de 6,00% à 5,00%
  • Hausse des injections de liquidités de 240 à 500 milliards de Franc CFA
  • Élargissement de la gamme des effet privés admis comme collatéral des opérations de politique monétaire
  • Révision à la baisse des niveaux des décotes applicables aux effets publics et privés admis comme collatéral pour les opérations de refinancement à la BEAC

Par ailleurs, le CPM a également émis des recommandations à l’endroit des Etats de la CEMAC:

  • Accélérer l’évaluation des effets du COVID-19
  • Solliciter l’appui financier de la Banque Mondiale et du FMI.

Enfin, le CPM incite les établissements de Crédit à prendre les mesures suivantes :

  • Approvisionner suffisamment leurs clients en signaux monétaires
  • Garantir la fourniture de l’ensemble des services et renforcer les opérations de banques à distance
  • Revoir à la baisse les conditions de Banques

Retrouvez le détail du Communiqué de presse du Comité politique monétaire du 27 mars 2020.

Rédigé par Alexis WANJI

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici