Lulalend, la plateforme de prêts en ligne sud-africaine pour PME

0
460

Depuis quelques années, le prêt en ligne se développe dans les pays d’Afrique anglophone. Démocratisé par des entreprises comme M-Pesa, l’accès aux services financiers via internet ou via un téléphone mobile a fortement progressé en Afrique. Lulalend fait partie des fintechs africaines qui proposent de prêts en ligne. La startup a été fondé par Trevor GOSLING et Neil WELMAN en 2014. 

En 2019, Lulalend a levé 6,5 millions de dollars auprés de l’IFC et de Quona Capital. Ces fonds lui permettra d’accroître son portefeuille de crédits. En effet, le marché du prêt en ligne en Afrique du Sud compte plusieurs acteurs tel que Yoco, Jumo

Lulalend propose des prêts en ligne d’un montant compris entre 1 500$ et 70 000$ pour une durée comprise entre 6 et 12 mois. Par la suite, l’emprunteur est tenu de payer des mensualités de remboursement d’1/6 ou d’1/12 du montant total du prêt. Par ailleurs, le taux d’intérêt d’emprunt est fixé entre 2 à 6%. Le processus de demande de prêt peut-être effectuer à 100% en ligne. Le montant du prêt sera versé sur le compte bancaire de l’entreprise. La plateforme Lulalend s’adresse principalement à des petits commerces et PME en recherche de financements. Le tissu économique en Afrique du Sud est constitué en grande partie par des PME. Selon une étude de l’IFC, ces PME souffrent d’un déficit de financement pourtant elles contribuent à 34% du PIB du pays. Lulalend réponds donc à un véritable besoin.

Contrairement aux pays d’Afrique anglophone, les plateformes de prêt en ligne sont quasi-inexistant en Afrique. D’une part, l’absence de cadre réglementaire et un léger retard technologique peuvent expliquer cette situation. Au Cameroun, il existe certaines Fintechs qui se lancent dans l’octroi de financement tel que Grassland et Naya.

Plus d’informations, sur le site de Lulalend.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici