MTN et Orange se lancent dans les services bancaires en Afrique

0
602

En Afrique subsaharienne, les opérateurs de MTN et Orange dominent les marchés de télécommunications et du mobile money. Depuis quelques années, ils souhaitent élargir leur offre à des services bancaires tel que l’épargne, le prêt et les cartes de paiements. En effet, les deux opérateurs viennent de signer des partenariats pour proposer ce type de service.

Ouverture du service Orange Bank Africa en Côte d’Ivoire 

12 ans après son lancement, Orange Money compte déjà près de 20 millions de clients actifs. En Juillet 2020, l’entreprise française Orange a annoncé la création d’une banque 100% mobile et digitale en Côte d’Ivoire. Cette banque baptisé Orange Bank Africa s’appuiera sur un partenariat avec l’assureur africain NSIA. En France, la filiale Orange Bank de l’opérateur français n’a cessé de se développer depuis son lancement en 2017.
L’offre d’Orange Bank Africa constitue une extension des services transfert d’argent d’Orange Money à une offre d’épargne et de crédit. La banque proposera des prêts à partir de 5000F plafonné à 500 000F pour une durée de 1 à 3 mois.

MTN Cameroun propose bientôt une offre de crédit et d’épargne

La filiale Camerounaise du groupe sud-africain MTN, devrait très prochainement lancer une plateforme digitale de microcrédit et d’épargne. MTN Cameroun ne dispose pas concrètement de l’agrément d’établissement de crédit. Mais, elle a conclut des accords avec plusieurs institutions de microfinance au Cameroun. L’opérateur MTN compte développer son offre sur le même modèle que le service M-shwari. Afin de déployer sa plateforme, MTN s’appuiera sur une startup Camerounaise Credixcam SA.

Le secteur bancaire africain doit-il craindre ces nouveaux concurrents ? Au cours des 12 dernières années, le mobile Money a fortement progressé si le continent révolutionnant les habitudes des africains. Le taux de bancarisation moyen en Afrique subsaharienne avoisine à peine les 25 % tandis que le taux de pénétration de téléphone mobile est largement supérieure à 40%. Cependant, ces offres de services d’épargne et de crédit semblent pour répondre surtout aux besoins ponctuels des particuliers. En Afrique subsaharienne, le cœur de cible des banques africaines constituent surtout les crédits en moyen et long terme aux entreprises.

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici