Togo : School Assur, l’assurance santé gratuite qui couvre tous les écoliers 

0
523

Les écoliers et élèves togolais devraient à nouveau bénéficier d’une assurance santé. En effet, le gouvernement Togolais a prolongé d’un an le dispositif de protection sociale School Assur. 

Une assurance santé gratuite

Lancé en 2017, School Assur est une initiative porté par le président Togolais ayant pour but d’apporter une couverture sociale aux élèves inscrits dans les établissements publics. De ce fait, tout élève peut bénéficier d’une assurance maladie et d’une responsabilité civile. Pour cela, le gouvernement alloue une dotation de 30 000 FCFA pour chaque élève Togolais. Cet assurance garantit la prise en charge gratuitement des soins de santé (hospitalisation, ambulatoire, chirurgie, analyses, pharmacie…). Afin d’assurer le bon fonctionnement du dispositif, le gouvernement togolais s’est appuyé 02 assureurs africains de renom NSIA Assurances et Ogar Assurances. 

Un bilan critiqué 

Au lancement, le programme School Assur visait à atteindre 2 millions d’écoliers et d’élèves de tous les établissements publics togolais. Après 03 ans d’activité, les chiffres officiels font état d’1,76 millions de prises en charge sanitaires gratuites. Le Secrétariat d’Etat chargé de l’Inclusion financière et du Secteur informel annonçait également 486 225 nouvelles prestation enregistrés entre Novembre 2019 et Mars 2020.  A l’origine, un budget de 3,5 milliards de FCFA était alloué à ce dispositif mais plus de 4,7 milliards dépensés. Pour cela, plusieurs observateurs critiquent les assureurs NSIA et Ogar de mauvaise gérance. 

Des parents d’élèves plutôt satisfaits

Grâce à School Assur, les élèves bénéficient d’une couverture d’assurance santé aussi bien durant l’année scolaire que pendant les congés et vacances. Par conséquent, ce projet a été accueilli très favorablement par les parents d’élèves. Soulagés de pouvoir soigner gratuitement leurs enfants, les parents d’élèves craignent tout de même l’arrêt du dispositif. Par ailleurs, certains parents révèlent avoir rencontré des difficultés à trouver des centres de santé qui acceptent cette couverture d’assurance.

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici