Le Cameroun évolue dans le classement d’Absa Africa Financial Market Index 2020

0
894

Pour la 4ème année consécutive, l’OMFIF(Forum Officiel des Institutions Monétaires et Financières) a publié l’Absa Africa Financial Market Index 2020. Ce classement est devenu une référence en terme d’évaluation des marchés financiers Africains. Pour le réaliser l’OMFIF en partenariat avec le groupe bancaire Sud-Africain se base sur 6 piliers : la profondeur du marché, l’accès aux devises, la transparence, la régulation et la fiscalité du marché, le capacité des investisseurs locaux, les opportunités macroéconomiques, le respect des standards des marchés financiers internationaux. 

Le marché financier Africain en progression 

La pandémie du Covid-19 a fortement impacté les économies africains affectant également les marchés financiers. Cependant, on constate une bonne résilience des pays Africains porté notamment par des initiatives des différentes banques centrales Africaines. A travers le continent africain, on a constaté plusieurs opérations d’émissions d’obligations d’Etat, de bons de trésors afin d’accompagner les Etats dans la riposte économique post crise Covid-19. Les investisseurs locaux ont répondu favorablement à ces sollicitations.

Par ailleurs, on constate un changement dans le Top 5 des marchés financiers Africains. Si l’Afrique du Sud et l’Île Maurice conserve respectivement la 1ère et la 2ème position, le Nigéria grimpe sur le podium au détriment du Kenya désormais 7ème . Le Botswana et la Namibie ferme le Top 5.

Le Cameroun recule au classement des marchés financiers

Le Cameroun est le seul pays d’Afrique Centrale dans le classement qui regroupe 23 pays Africains. Le pays passe de la 19ème  et la 21ème place. Malgré de belle performance en terme de souscriptions de ces bons de trésors, le pays reste à la traîne en terme de marché financier efficient. En effet, il arrive quasiment en derrière position en terme de transparence de son marché et le respect des standards internationaux. D’autre part, le poids du marché financier est très faible dans le PIB soit 1,1% contre 15,7% en Côte d’Ivoire. Toutefois, le lancement de la BVMAC devrait permettre de booster la croissance du marché grâce notamment à des nouvelles introductions en bourse.

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici