L’assurance aviation, une assurance indispensable pour les compagnies aériennes

0
465

En octobre 2020, la compagnie aérienne camerounaise Camair-Co annonçait le report du démarrage de son activité faute d’assurance. La Camair-Co rencontrait des difficultés à assurer son dernier avion, un Boeing 737 Ukranien. Conformément à la réglementation du transport aérien, un avion doit disposer d’une assurance pour obtenir une autorisation de vol. 

L’assurance aviation, 03 niveaux garanties possibles

Au même titre que les autres moyens de transport, le transport aérien comporte des risques aussi bien pour les voyageurs, les biens transportés et l’avion. Ainsi, les compagnies d’assurance proposent trois types de police d’assurance aviation : l’assurance corps, l’assurance responsabilité civile, l’assurance responsabilité civile produits livrés. L’assurance corps couvre notamment les dommages matériels survenant à l’avion. Tandis que la responsabilité civile apporte une solution d’assurance à la compagnie aérienne ou au pilote. Si leur responsabilité est engagée en cas d’accident, l’assurance s’engage à prendre en charge les dommages corporels ou matériels causés à des passagers ainsi qu’aux marchandises et aux bagages. En 2019, l’assureur Allemand de la compagnie aérienne a dû faire face à une facture de 50 millions d’euros à la suite du crash du Boeing 737 Max d’Ethiopian Airlines. 

Un coût significatif pour les compagnies aériennes africaines 

L’assurance de leurs avions constitue une charge non négligeable pour les compagnies aériennes. D’ailleurs, les compagnies aériennes africaines font face à des primes d’assurance plus élevées que leurs homologues internationales. Une situation qui peut se justifier par la qualité des avions utilisés (avion de seconde main) mais également par une sinistralité plus élevée. D’autre part, la prime d’assurance d’un avion dépend fortement du coût de l’avion. Hors le prix moyen d’un Boeing 737 est estimé à 90 millions de dollars. Cela laisse donc imaginer le montant potentiel d’une prime d’assurance. De plus, les assureurs provisionnent 1 à 3 millions de dollars d’indemnisation par siège dans un avion. Il paraît donc évident que la prime d’assurance d’un avion de ligne est sans aucun doute très élevée.

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici