Entretien avec Olivier DJABA, Expert Digital banking & Fintech

0
291

L’écosystème fintech au Cameroun est en pleine expansion. On constate notamment un véritable boom des startups qui innovent dans le secteur de la finance au Cameroun. Les acteurs traditionnelles Banques et microfinance développent également de nouveaux produits et services. Pour mieux comprendre, cet écosystème en émulsion nous sommes allé à la rencontre de Olivier DJABA, Expert Digital Banking & Fintech.

Merci de nous accorder cet entretien, pouvez-vous vous présenter en quelques mots nos lecteurs ? 

Je cumule une expérience d’une vingtaine d’années dans le secteur bancaire et de la microfinance qui m’a permis de m’intéresser aux questions d’inclusion financière et au digital banking. Depuis quelques années, je suis très impliqué dans le milieu des fintechs africaines. 

Selon vous, les banques Camerounaises ont-elles bien saisi les enjeux de la transformation digitale? 

Si l’on s’en tient à la diversité des offres des banques, nous pouvons affirmer que les banques ont bien saisi les enjeux de la transformation digitale. Le contexte de la pandémie actuelle a démontré le caractère irréversible de la digitalisation. Parmi les offres en vogue, nous avons : Conseiller virtuel, Mobile banking, Paiement sans contact (Code Q/R, retrait dans les GAB sans cartes, …), Interopérabilité des différents moyens de paiement, E-banking (application à télécharger) avec une gamme complète de modules, Usage des automates (dépôt des espèces, encaissement des chèques, …), Dématérialisation des processus : dépôt des demandes de financement, … Dans un avenir très proche, de nouvelles offres vont émerger : Blockchain avec ses nombreuses applications (transaction internationale, gestion des garanties, …), Open banking (Ouverture des SI des banques à des fintech), Affacturage en ligne, Signature électronique, Retrait « biométrique »,… Le chantier de la transformation digitale va nécessiter le renforcement des capacités du personnel bancaire et la sensibilisation des usagers. 

L’écosystème bancaire au Cameroun fait face à des nouveaux entrants les fintechs. Quel regard portez-vous sur les fintechs Camerounaises et leurs relations avec les banques traditionnelles ? 

Depuis quelques années, nous notons l’émergence des fintech camerounaises qui ont des produits innovants et tutoient leurs homologues des autres pays. Cependant, il faut reconnaître que les relations avec les banques sont très timides. C’est pourquoi, je plaide auprès des banques pour qu’elles s’intéressent davantage aux fintech et initient des partenariats avec elles pour leur stabilité. 

Des rumeurs annoncent une banque 100% digitale en Afrique centrale bientôt. D’après vous, quelles sont les perspectives 2021 pour l’écosystème fintech au Cameroun ?

Les perspectives 2021 pour l’écosystème fintech au Cameroun s’articuleront autour des axes suivants : mise en place d’une organisation fédérant les fintech, organisation de Douala Fintech Forum 2021, mise en place d’une banque 100% digitale, poursuite du plaidoyer pour les relations étroites Banques et fintech, plaidoyer auprès des autorités monétaires pour une réglementation plus adaptée aux fintech, finalisation et publication de la cartographie des fintech, émergence de nouvelles fintech avec une offre diversifiée, …

Un mot pour la fin

Je conseillerais aux fintech de mieux affiner leurs offres en fonction des besoins réels des clients visés et de mettre un accent particulier sur l’aspect-risque en vue d’être attractifs auprès des parties prenantes (Banques, usagers, régulateur, …). 

Olivier DJABA, Expert Digital banking & Fintech

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici