5 Fintechs d’Afrique Francophone à suivre au cours de l’année 2021

0
1303

La crise du Covid-19 n’a clairement pas freiné la progression des services financiers comme le Mobile Money, le transfert d’argent sur le continent africain. En s’appuyant sur le digital, les acteurs du secteur financier ont maintenu une continuité des services durant les périodes de confinement. D’ailleurs, les fintechs contribuent largement à l’essor de la finance digitale en Afrique. L’écosystème des fintechs africaines devraient poursuivre sa croissance en 2021.

La Fintech Camerounaise WeCashUp et son application accessible sans connexion internet

La startup WeCashUp se démarque parmi les différents agrégateurs de paiement en Afrique. Lancé par Cédric Antagana, elle est active dans 5 pays africains (Cameroun, Côte d’Ivoire, Sénégal, Congo, Tchad). En Octobre 2020, elle a annoncé le lancement d’une nouvelle version de l’application pour les points de vente Mobile Money accessible sans connexion Internet. Grâce à cette nouvelle solution, WeCashUp compte booster son nombre de points de vente.

En Côte d’Ivoire, Djamo propose une alternative au banque traditionnelle

La Fintech Djamo veut casser les codes de la banque traditionnelle. En quelques minutes, il est possible d’ouvrir un compte Djamo donnant accès à une carte bancaire Visa. Ainsi, vous pouvez effectuer des paiements en ligne, en Mobile Money et à l’international. La gestion et le suivi quotidien de son compte peut se faire via une application mobile. En moins d’un an d’activité, l’application Djamo compte déjà 60 000 utilisateurs.

AdwaPay, la startup Camerounaise veut lancer une banque digitale en Afrique Centrale

La Fintech camerounaise a su tisser sa toile dans le secteur des paiements mobiles. Sa plateforme de paiement dématérialisée réalise plus de 15000 transactions. AdwaPay a récemment annoncé s’associer avec la startup Fedha pour lancer la première banque digitale d’Afrique Centrale. Si le projet est encore en cours de gestation, cette banque vise à proposer des services de digitalisation et de monétisation à 10000 entreprises de la sous région en 5 ans.

MFS Africa, la fintech africaine au plus large réseau des transferts d’argent international 

Fondé par le Béninois Dare Okoudjou continue son expansion en Afrique. Dans le secteur du mobile money, MFS Africa dispose d’une empreinte non négligeable en Afrique. La fintech africaine est en partenariat avec les principaux acteurs du transfert d’argent tels que Worldremit, VISA, Moneygram. Il faut dire également que MFS Africa gère plus de 200 millions d’utilisateurs de mobile money en Afrique. 

Ejara App, la fintech qui vous propose d’investir en action 

Lancée en 2020, l’application Ejara est disponible en téléchargement sur Google Play. Grâce à cette Ejara App, vous pouvez investir dans des actions fractionnées, cryptos, matières premières et autres. Pour seulement 5 000 FCFA, vous pouvez vous lancer dans le trading en ligne. Une véritable révolution en Afrique francophone ! Par ailleurs, il est possible d’approvisionner son compte Ejara par son compte mobile money ou bancaire. 

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici