La libéralisation du marché de l’assurance au Congo à booster la croissance du secteur

0
1247

En République démocratique du Congo (RDC), le marché de l’assurance fait sa révolution. Cela se justifie par l’adoption de la loi n°15/005 du 17 mars 2015 portant Code des Assurances. Depuis 2015, cette évolution réglementaire a conduit à une libéralisation du marché de l’assurance. Avant cette réforme du gouvernement, seules la compagnie d’assurance publique, la Société nationale d’assurance (SONAS) était la seule à commercialiser des produits d’assurance au Congo.

A ce jour, le pays compte 09 sociétés d’assurance agréées. Conscient du potentiel du marché de l’assurance au Congo, les assureurs africains s’implantent progressivement. C’est le cas de Activa et Sunu. Par ailleurs, cette démocratisation de l’assurance en RDC s’accompagne par l’essor des intermédiaires d’assurance tel que les sociétés de courtage. Ainsi, on dénombre déjà 11 courtiers d’assurance en RDC.

Le taux de pénétration de l’assurance en RDC reste aussi faible qu’à travers le continent africain. Au regard de sa population 85 millions d’habitants, c’est sans aucun doute l’un des marchés d’assurance les plus prometteurs d’Afrique. D’ailleurs, selon le directeur général de l’Autorité de régulation et de Contrôle des Assurances (ARCA), Alain Kanyinda, « Actuellement, le potentiel varie entre 100 millions et 150 millions USD.  Si toutes les sociétés arrivent à souscrire à une police d’assurance, dans 2 ou 3 ans, on aura un marché de 800 millions USD.»

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici