Quelques visages de l’agribusiness au Cameroun

0
170

L’agribusiness… Le terme fait partie des néologismes “tendance” lorsqu’on parle de business en Afrique. Dans cet article on s’intéressera à quelques visages de l’agribusiness au Cameroun. Mais avant tout, il est important de définir le terme avant de s’y lancer.

Selon John H. Davis et Ray Goldberg professeurs à Harvard, l’Agribusiness est un concept économique qui prend en compte l’ensemble des opérations impliquées dans la fabrication et la distribution de produits agricoles. On distingue des opérations de production, de stockage, de traitement, de distribution et de transformation de matières premières agricoles. En une phrase, l’agribusiness c’est l’ensemble des activités qui vous permettent d’avoir un produit agricole sur votre table.

Durant la dernière décennie, il s’avère que quelques noms ont émergé dans ce secteur au Cameroun. Pour certains ce sont leurs noms propres qui sont connus, pour d’autres, il s’agit plutôt les services développés. Faisons donc un léger tour d’horizon et (re)découvrons, de manière sommaire, et par ordre alphabétique, Agriapp, Flavien Kouatcha, ou encore Jangolo Farm.

Agri’App

Il s’agit ici d’une plateforme d’intermédiation qui a pour vocation de mettre en relation producteurs et acheteurs. La plateforme lancée en décembre 2018 a sollicité un financement de 500 000 000 de F CFA pour 5 ans, 5 années au terme desquelles l’application devrait devenir rentable et permettre aux investisseurs de voir leurs premiers retours sur investissement.

L’application s’accompagne d’Agri’App Express, le service de livraison ayant vocation à utiliser une flotte écologique. Nourane et Firmin B. Fotsing sont les promoteurs d’Agri’App basée à Douala.

Flavien Kouatcha

Flavien Kouatcha est un camerounais qui s’est fait connaître via son projet sur l’aquaponie. Pour mémoire, et de manière simplifiée, l’aquaponie – mot valise formé par la fusion du terme aquaculture (élevage de poissons ou autres organismes aquatiques) avec celui d’hydroponie (culture des plantes par l’eau enrichie en matières minérales) – est une pratique d’agriculture urbaine qui permet de cultiver à la fois des plantes tout en élevant des animaux (essentiellement des poissons).

Flavien se fait donc connaître notamment en proposant des kits aquaponiques. Ces Kits seraient notamment accessibles à la population Camerounaise de plus en plus urbanisée. Il faut savoir que l’aquaponie a ceci d’intéressant qu’elle permettrait notamment aux agriculteurs de réduire leurs coûts de production tout en augmentant les quantités produites.

Jangolo Farm

Jangolo (mangue en langue locale) Farm, est une solution qui permettrait de réduire le nombre d’intermédiaires entre les producteurs et le consommateur final. Dans l’idée, le consommateur et le producteur achèteraient et vendraient à prix raisonnable, chacun rentrant dans son budget. La plateforme permet non seulement de commander, mais également de se faire livrer au lieu de son choix. La plateforme est portée par Bertrand Foffe. Lancée en 2016, la startup est basée à Douala.

L’agribusiness prend un peu plus les devants au Cameroun notamment à cause de l’agritech (la technologie appliquée à l’agriculture), via le vent du numérique qui semble souffler assez fort depuis quelques années déjà sur le plan local. L’agriculture étant le secteur générant le plus d’emplois au Cameroun, la mise en avant, la progression de l’agribusiness est définitivement à surveiller. Qu’en pensez-vous ? 

Par Paul Emmanuel NDJENG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici