Ridesafe, l’assurtech africaine qui s’appuye sur la blockchain

0
564

En Afrique, il existe très peu de moyens de transport en commun. C’est pourquoi, les motos taximens sont largement utilisés. Malheureusement, le risque d’accident est très élevé d’autant plus que les chauffeurs de moto-taxis ne sont pas équipés de protection. Partie de ce constat, la startup kényane a lancé en 2018 la plateforme d’assurance pour motos-taxis Ridesafe.

Le fondateur Asiimwe Benson Mugisha déclarait notamment au Magazine Disrupt Africa “J’ai travaillé dans un centre médical. J’ai vu de nombreux moto-taximens en difficultés suite à un accident de la route. Généralement, ces derniers n’avaient pas d’argent pour régler les soins reçus.“ 

Grâce à une cotisation mensuelle de 0,38$ par semaine (200 FCFA), les moto-taximens bénéficient d’une couverture de 30$ soit 16 350 FCFA en cas de d’accidents. En effet, l’assurtech Ridesafe a conçu une plateforme digitale pour permettre la souscription à une assurance automobile. Une solution qui s’appuie sur la blockchain afin de proposer le contrat le plus adapté aux conducteurs de moto. Par ailleurs, il est possible d’y réaliser directement une déclaration de sinistre. En cas de sinistre, le conducteur peut localiser les centres de soins à proximité grâce à l’application Ridesafe.  

En savoir plus sur l’insurtech Ridesafe.

About Post Author

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici