Station service Cameroun : le réveil des opérateurs nationaux

0
73

En Juin 2021, le groupe Camerounais de distribution de produits pétroliers ouvrait une station-service sur la route Yaoundé – Douala d’une superficie de 10 000m². Selon certaines sources, cette station de service serait la plus grande d’Afrique Centrale. Cette installation comprend également une mosquée, un restaurant, un supermarché. A noter que cette ouverture intervient au même moment ou Tradex démarre ses activités en Guinée Equatoriale. Il faut tout de même signaler que l’opérateur est une filiale de la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) Cameroun.

En 2019, un rapport du Ministère de l’eau et l’énergie (Minee) du Cameroun, révélait que le Cameroun comptait près de 835 stations de services. Longtemps, la distribution de produits pétroliers fut contrôlée par des firmes internationales.  De nombreux carrefours, quartiers ont souvent porté des noms de stations de service comme Mobil Bonakawa, Shell New-Bell ou encore Texaco Ndokoti. Il fut un temps où le Cameroun ne comptait qu’une poignée de distributeurs de produits pétroliers : Shell, Texaco, Elf, Total, Mobil. Le secteur des stations de service a largement progressé porté par la croissance du nombre de véhicules au Cameroun.

Depuis le début des années 2000, des nombreux opérateurs nationaux ont poussé petit à petit leur territoire Camerounais. A contrario, on a assisté à un départ progressif des différentes firmes internationales Shell (2005), Texaco (2013). De nos jours, près de 50% des stations de service appartiennent 03 entreprises étrangères : Total (France), Oil Lybia (Lybie/Ile Maurice), MRS (Nigéria). L’autre moitié est détenu par des entreprises à capitaux camerounais comme Tradex, BOCOM, Neptune Oil, CAMOCO.

Distributeurs de produits pétroliers Nationales Multinationales Total
2012 170 186 356
2018 423 391 814
2019 444 391 835

Source : Rapport Minee Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici