Banques Camerounaises : Vers une expansion des réseaux d’agences ?

1
2399

A l’aube de l’année 2022, la BANGE Bank Cameroun ouvrait enfin ses premières agences bancaires : Octobre 2021 pour Douala, Novembre 2021 pour Yaoundé. L’entreprise s’installe dans les deux grandes villes du pays comptant le plus grand nombre d’agences bancaires. Depuis quelques années, les acteurs du secteur bancaire multiplient le nombre d’agences afin de se rapprocher de la clientèle.

 Les Banques se rapprochent des lieux de vie et d’activité

Le quartier Bonamoussadi au cœur de la ville de Douala s’est métamorphosé en l’espace de moins de 10 ans. Une impressionnante zone d’activité s’est développée autour du marché de Bonamoussadi. C’est ainsi qu’on a vu apparaître au fur et à mesure des agences bancaires de banques, autrefois cantonnées au Plateau Joss à Douala. Se rapprocher des zones commerciales est au cœur de la stratégie des Banques Commerciales. D’ailleurs, la présence d’agence bancaire dans certaines zones spécifiques révèle en quelques sorte le type clientèle visée. En dehors du centre-ville, les banques établissent leur réseau notamment autour des grands marchés. Ainsi, on constate une forte concentration des points de service dans les marchés populaires comme : Central (Douala); Mboppi (Douala); Congo (Douala) ; Mvog-Mbi (Yaoundé). Nul doute que l’étendue du réseau d’agence joue un rôle dans la performance de l’établissement de crédit. Les banques en tête du secteur disposent en moyenne de 37 agences.

Nombre d’agences bancaires par Banques au Cameroun
Le virage vers le digital est-il anticipé ?

Loin de la situation qui prévaut outre atlantique, les agences bancaires ne sont pas désertes au Cameroun. Il faut donc s’attendre à voir de nouvelles portes s’ouvrir à mesure que la vie économique s’étendra sur le territoire national. Toutefois, l’ère du numérique pourrait bien contraindre les banques à s’adapter. Dans une logique d’optimisation des coûts, la proposition de service de banques en ligne pourrait être une réponse adaptée avec les nouveaux comportements des consommateurs adeptes des applications mobiles. Point de coïncidence ou pas le peloton de tête des banques Camerounaises proposent des applications mobiles avec le plus grand nombre de fonctionnalités.

A noter également que l’utilisation du cash dans les transactions risque fortement de reculer dans les années à venir au profit du mobile money. Or 60% des opérations réalisées en agence tournent autour des services de caisse (Dépôt, Retrait, Consultation de solde).

En définitive, l’ouverture d’agence bancaire rime avec zone d’activité économique ou industrielle. Il est fort à parier que leur nombre progresse dans les années à venir. Cependant, la transformation digitale en cours dans le secteur associé à l’essor du mobile money au Cameroun devrait pousser les établissements de crédit à être plus prudents et innovants dans l’expansion de leur réseau d’agences.

About Post Author

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici