Mobile Money Cameroun : La filiale de la Société Générale YUP met fin à ses activités

0
215

Coup de tonnerre dans le secteur du Mobile Money au Cameroun, l’entreprise YUP arrête ses activités. L’information fortement relayée par les médias nationaux se base sur un communiqué adressé à l’ensemble de ses collaborateurs le 1er mars 2022 par Nicolas Pichou; le directeur général de la filiale camerounaise du groupe bancaire français Société Générale. Le service de mobile money YUP existe depuis 2017, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Burkina Faso, au Cameroun, en Guinée, au Ghana et à Madagascar.

« Bien chers collègues, il y a 5 ans, la Business Unit AFMO (Afrique et Moyen-Orient, NDLR), soucieuse de promouvoir l’inclusion financière, de faciliter l’accès à des moyens transactionnels et financiers innovants, en dématérialisant notamment les flux de paiement des entreprises, lançait un service de monnaie électronique et créait une entité dédiée YUP. Malgré tous les efforts consentis par les équipes YUP, dans les 7 géographies concernées, dont le Cameroun, pour développer nos parts de marchés et améliorer l’expérience, le service n’a pas réussi à créer un modèle viable et les perspectives de marché ne nous permettent pas d’envisager son maintien. Face à cette situation, le groupe Société Générale, en concertation avec l’ensemble des filiales locales de Société Générale, a pris la difficile décision d’arrêter toutes les activités de YUP dans l’ensemble des géographies où elle s’était déployée », explique le DG de SG Cameroun à ses collaborateurs.

La Société Générale a essayé pendant 5 ans de capter des parts du marché sur le marché du mobile money au Cameroun. Cependant, YUP n’a pas pu s’imposer face aux acteurs historiques MTN et Orange. Présents sur le territoire nationale depuis plus de 10 ans, ces opérateurs de téléphonie mobile disposent d’une forte expérience et d’une bonne connaissance du marché local.

19 millions de comptes de mobile money au Cameroun au profit d’une poignée d’acteurs

En juillet 2021, Orange Cameroun revendiquait  70% de parts de marché du mobile money, avec des transactions cumulées mensuelles d’un montant de 800 milliards de FCFA. « Quand je dis valeurs cumulées de transactions, ce sont les dépôts et les retraits, les transferts d’argent, les paiements de factures, de salaires, et tout ce qui est paiement marchand, etc. Nous faisons environ 3 millions de transactions par jour », avait à cette occasion précisé Emmanuel Tassembedo, directeur d’Orange Money Cameroun.

De son côté MTN, estime à 5,6 millions de clients actifs au 2e trimestre 2021, au moins 168 000 points de présence à travers le pays, dont 108 000 points marchands et 60 000 points de distribution.

Malgré une politique commerciale forte et l’appui d’un grand groupe bancaire; YUP n’aura donc pas pu s’imposer dans le secteur du Mobile Money au Cameroun. Ce marché dynamique semble toutefois continuer d’attirer de nouveaux acteurs Yoomee et Nexttel souhaitent s’y lancer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici